Migraine, maux de tête et naturopathie

Problématiques

 

Les maux de tête et les migraines touchent environ 8 millions de personnes en France et les enfants ne sont pas épargnés 10 enfants sur 100 en moyenne sont concernés et se plaignent régulièrement d'avoir mal à la tête. 

La migraine touche beaucoup plus les femmes, environ 4 fois plus que les hommes.

Les raisons des maux de tête sont cependant mal connues même par la médecine conventionnelle. Il semblerait selon certains travaux que l'inflammation des méninges et l'hyperviscosité sanguine soit impliqués dans les migraines.

L'hérédité sans être systématique, joue également un rôle dans le développement de la migraine. Celle-ci apparaît généralement dans l'enfance ou à la pré-adolescence au moment de la puberté.

 

Nous pouvons distinguer différents maux de tête :

 

° Les céphalées de tension, dûes à une tension continue et localisée au niveau du crâne.

Souvent liées à la fatigue, au stress de la vie comme les relations professionnelles ou familiales parfois difficiles, aux changements de température, à l'hypoglycémie, à des intolérances alimentaires...

 

° Les migraines ophtalmiques,  la douleur commence très souvent du même côté du crâne mais peut changer de côté d'une crise à l'autre, la douleur peut se localiser également près d'un oeil.

Les migraines ophtalmiques peuvent être accompagnées de troubles de la vue, d'étourdissements, de bourdonnements d'oreilles... Elles peuvent être précédées d'hyperactivité, d'énervement,  d'envie de sucré ou de salé...

La migraine apparaît en général en fin de nuit ou tôt le matin.

La douleur est "battante", "pulsatile". Elle est aggravée par la chaleur ou le froid, le bruit,  la lumière et l'activité physique même très minime.

La personne à besoin de s'isoler au calme dans le noir sans lumière ni bruits. La migraine peut-être accompagnée de nausées, de diarrhées et de  vomissements.

Les crises de migraine sont périodiques et peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours et varier en intensité. 

Les migraines surviennent parfois le week-end après une semaine de travail stressant et intense, la personne se détend, "lâche prise" et la migraine se déclenche suite à la décompression de la semaine.

 

° Les migraines cataméniales, sont  liées au cycle menstruel, les maux de tête se déclenchent à l'approche des règles, à la fin des règles ou juste avant l'ovulation, ceci étant dû à des facteurs hormonaux. La chute brutale du taux d'Oestrodiol et de progestérone lors des premiers jours des règles est un puissant facteur déclenchant de migraine. Les crises sont dites hormonodépendantes. Elles sont souvent plus longues qu'en dehors du cycle.

 

Il est à noter que le foie joue un très grand rôle au niveau des migraines, il est donc très important de bien manger : 

- Ayez une alimentation saine, naturelle, variée et équilibrée, bio de préférence, contenant beaucoup de fruits et légumes,  crus et cuits de toutes les couleurs  et surtout de saison,

- Penser aux herbes aromatiques, le basilic, les herbes de Provence, le persil, le thym la menthe, l'aneth...  

- Privilégier les petits poissons tels que les sardines, les harengs, le maquereau, pour leur richesse en oméga 3 bons pour le cerveau...

- Privilégier les huiles bio de première pression à froid (colza, olive, lin, noix...) car elles contiennent des omégas 3, ils sont anti-inflammatoires et fluidifient le sang.

- Manger des oléagineux à 10H00 et/ou à 16H00 comme les noix, les amandes, les noix de cajou, les noix de macadamia très riches également en oméga 3.

- Manger des céréales complètes ou semi-complètes, éviter les produits raffinés types viennoiseries, plats industriels, pizzas, ainsi que toutes les sucreries.

- Consommer des légumineuses bio, des oeufs bio,

- Eviter le sucre ou consommer du sucre brut intégral, du sucre de coco,

- Eviter, voir supprimer les excitants : alcool, tabac...mais buvez du café surtout au moment de la crise pour sa teneur en caféine et le plus fort possible !

- Boire beaucoup d'eau, au moins 1L 1/2 afin de désengorger le foie, ajouter un jus de citron. N'oubliez pas que la déshydratation entraîne des migraines !

- Eviter le lait de vache ainsi que les laitages, remplacer les par des laits et yaourts végétaux, des laits de chèvre ou brebis,

En période de migraine éviter le chocolat, les oeufs, la viande rouge, la charcuterie, les fritures, l'alcool...ces aliments perturbent la digestion hépatique.

Et surtout : manger à sa juste faim pour ne pas surcharger le foie !

 

Que peut faire la phytothérapie ?

 

- La Bromélaïne (enzyme tirée de la tige d'ananas vert), efficace dans les migraines associée à l'inflammation et à la congestion sanguine,

ou

- La grande Camomille (Tanacetum Part Henium) car elle a des propriétés anti-inflammatoires et décongestionnantes de la circulation sanguine.

-------------------------------------

- Magnésium marin : équilibre le système nerveux régularise les spasmes vasculaires. 

- La vitamine B2 (Riboflavine) : réduit la fréquence des crises de migraine,

- Bourgeons de Romarin (Rosmarinus off)  pour son action détoxifiante du foie.

- Ribus nigrum : Cassis

- Teinture mère de Boldo pour le foie ou 1 cuillère à soupe d'huile d'olive a jeun au lever.

- EPS,  Extrait de plantes standardisées de Ginkgo & de Griffonia pour leurs vertus vasodilatatrices cérébrales et anti-migraineuses.

Ne pas prendre de Griffonia chez les enfants, la femme enceinte, allaitante, en cas de cancer et de traitement anti-dépresseur.

Ne pas prendre le Gingko sous anti-coagulant et en cas d'hémophilie 3 jours avant une opération.

- La Veronique, la Verveine officinale, Calament, la  Partielle et la Matricaire sont anti-migraineuses grâce à leurs propriétés digestives et calmantes du système nerveux : elles peuvent être utilisées en décoction, en gélules ou en Extrait Hydroalcoolique.

 

Aromathérapie :

- Huile Essentielle de Menthe poivrée pour les migraines sont d'origine nerveuse ( pas chez l'enfant, les hypertendus, les sujets asthmatiques ou épileptiques),

- Huile Essentielle de Lavande fine, migraines liées au stress (dans de l'huile végétale d'abricot 2 gouttes à masser sur les tempes)

- Huile Essentielle de Basilic à linalol en cas d'origine digestive (idem Huile Essentielle de Lavande). 

Comme vous le constatez une approche naturopathique demande à être personnalisée il est donc important de se rapprocher d'un professionnel naturopathe, aromathérapeuthe...

Cet article ne dispense en aucun cas d'une consultation chez son médecin traitant.

Bertrand Maryline - Naturopathe


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.