Comment booster son système immunitaire naturellement ?

Problématiques

Le système immunitaire est le mécanisme de défense naturel du corps. C'est un ensemble de cellules et d'organes dont le rôle est de défendre l'organisme, contre les infections et les maladies tels que les virus ou les bactéries...

Lorsque celui-ci est en bonne santé, aucune infection ne lui résiste, notamment les infections comme le rhume, la toux, la grippe, les gastro-entérites. Il est directement lié à l'état de notre terrain physiologique : les carences, les surcharges, les déchets, les toxines, l'acidité de nos liquides (sang, lymphe...).

 

Comme l'a dit le Docteur Antoine Béchamps :

Le microbe n'est rien, le terrain est tout

 

Si votre terrain est bon, votre système immunitaire n'aura pas de problème pour éradiquer une infection microbienne.

Il est donc primordial de veiller à avoir une bonne hygiène de vie :

- Privilégier une alimentation saine et bio, adaptée aux saisons. N'hésitez pas à manger des choux-fleurs, des brocolis, des poireaux, de l'ail, de l'oignon car ils renferment des composés souffrés qui sont excellent pour votre flore intestinale mais aussi votre système immunitaire,

- Diminuer le lait de vache, voir le supprimer. Le remplacer par du lait de chèvre ou de brebis,

- Consommer des laits végétaux : cajou, amande, noisette, châtaigne,

- Consommer des huiles de première pression à froid riche en oméga 3 (olive, noix, colza, lin) ainsi que des petits poissons comme les sardines, le maquereau.

- Réduire les aliments riches en sucre (pâtisseries, viennoiseries, bonbons) et les aliments qui ont un Indexe Glycérique élevé (IG),

- Supprimer tous les plats préparés industriels ultratransformés comme les pizzas, les lasagnes, les hamburgers etc...

- Eviter les graisses animales saturées et l'excès de protéines animales,

- Augmenter votre part de légumes et de fruits (Pas plus de 3 fruits par jour en raison de la quantité de sucre),

- Pensez aux légumineuses, aux céréales complètes ou semi-complètes,

- Buvez suffisamment, au moins 1,5 L par jour,

Et, surtout mangez modérément à votre juste appétit.

Réduisez le stress en pratiquant le yoga, la respiration pleine conscience, la sophrologie car le système immunitaire est directement en lien avec notre sphère psycho-émotionnelle ainsi que notre manière d'être face à la vie. Les conflits, les nons-dits, les différents chocs émotionnels altèrent le bon fonctionnement de notre système immunitaire.

- Avoir un sommeil réparateur est également important. Essayez au moins deux fois par semaine de vous coucher avant 22H00 et avant minuit le reste de la semaine. C'est avant minuit que le corps récupère.

 

C O N S E I L S   N A T U R O P A T H I Q U E S 

 

- Les probiotiques pour renforcer la muqueuse intestinale et stimuler le système immunitaire,

 

- La vitamine D (D3) 1000 UI c'est la forme active de la vitamine D. Elle active les globules blancs nécessaires pour fabriquer des anticorps et détruire les microbes. Elle est également très importante pour les os et le système immunitaire. S'exposer au soleil lorsque c'est possible 20 mn (pas plus) par jour sans lunettes ni crème. L'exposition favorise la production de vitamine D. De octobre à avril compléter ses besoins si nécessaire. A savoir que 8 Français sur 10 sont en carence.

 

- Le magnésium marin : aide à faire le plein d'énergie et à lutter efficacement contre la fatigue. Le chlorure de magnésium stimule les globules blancs.

 

- L'extrait de pépin de pamplemousse (EPP), il ne comporte aucune contre-indication et fonctionne pour tous (nourrisson, femme enceinte, enfants, séniors). Attention !!! le jus de pamplemousse lui, est à proscrire lors d'un traitement médicamenteux car il peut faire surréagir ou diminuer l'efficacité de certains médicaments. (en parler à votre médecin),

 

- L'échinacée, elle stimule les défenses de l'organisme et aide à combattre les refroidissements. Elle s'utilise en préventif et en curatif.  C'est la numéro 1, la plus immuno-stimulante que l'on puisse trouver. (ne pas prendre en cas de maladie auto-immune, voir en bas de page les plantes des maladies auto-immunes),

 

- La vitamine C, elle est anti-virale sachant que 80 % des infections hivernales sont virales (grippe, gastro, rhume) elle est donc importante en prévention (acérola bio de préférence sans sucre, églantier). 

 

Oméga 3 : si besoin (poissons des mers froides, krills),

 

Les oligo-éléments (cuivre/or/argent) stimulent les globules blancs et les défenses immunitaires,

 

Les champignons : Shitaké, Maïtaké et Reishi pour l'adaptation au stress environnemental et au stress psychologique. Ils aident à combattre les attaques de germes et soutiennent le système immunitaire.

 

° Les 3 plantes en cas de maladies auto-immunes sont :

Le Lapacho, le Reishi, le Cumin noir (huile de nigelle).

 

Il est essentiel de consulter un professionnel naturopathe afin d'établir un conseil adapté à la personne (choix des compléments, plantes, dosage etc) et d'en informer son médecin traitant. 

 

Bertrand Maryline : Naturopathe


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.